Comment faire un filet de camouflage ?

septembre 09, 2020

Comment faire un filet de camouflage ?

 

Un filet de camouflage est donc un filet de maille extrêmement résistant, semblable à un filet de pêche, il est bien souvent de couleur naturelle, marron, beige, blanc ou kaki par exemple comme le filet de camouflage allemand. Ces filets sont utilisés en plein-air à toutes sortes de fins.

Historiquement un filet de camouflage c’est quoi ?

Historiquement les filets de camouflages ont fait leur baptême du feu durant la première guerre mondiale, lors des affrontements entre armée allemande et armée française, leur efficacité était telle pour dissimuler les campements et autres équipements qu’ils ont bien sûr fait leur retour durant la seconde guerre mondiale sur tous les fronts de l'Ouest à l'est, l'armée allemande à donc utilisé des filets de type filet de camouflage neige.

Toutefois la vraie utilisation des filets de camouflage remonte à plus loin, à la toute base, c’était une bâche imperméable peinte en couleur treillis et recouverte de feuillage, de branches et autres éléments naturels que les chasseurs affectionnaient particulièrement pour la chasse, ces derniers pouvaient se dissimuler facilement de l’attention du gibier qu’ils traquaient et donc attrapaient leur proie bien plus facilement.

De nos jours comment sont confectionnés les filets de camouflage ?

Comme dit précédemment ce sont donc des filets semblables à ceux conçus pour la pêche. Cependant ces derniers sont renforcés comparés à leurs homologues, pour améliorer leur résistance les filets sont torsadés et donc profite d’une épaisseur bien supérieure, cette sur épaisseur prévenant de toutes déchirures.

 

En quoi la fabrication d’un filet de camouflage est particulière ?

Tout d’abord vous avez besoin d’une machine à coudre bien particulière, une machine à coudre multi-aiguilles capable de coudre en continu sur de grandes longueurs. Pour la matière privilégier le nylon, un tissu à la fois simple à travailler et extrêmement résistant à la fois. En ce qui concerne les finitions pas de problème, vous n’avez même pas besoin de faire un ourlet, la matière des filets ne s’effiloche pas. C’est ce qui explique la résistance des filets de camouflage, leur usage militaire oblige, durant la fabrication les filets reçoivent un traitement anti-uv pour éviter toutes décolorations.

Vous pouvez aussi opter pour un système D, bien moins compliqué à fabriquer et moins onéreux, votre filet n’aura certes pas la capacité de vous dissimuler en pleine nature parfaitement ou à vous cacher des systèmes infrarouges mais pour faire office de parasol ou de pergola il sera parfait.

Pour ce DIY vous aurez besoin de bouts de tissus que vous pouvez très bien achetés ou prendre sur des vieilles parkas ou ponchos. Fabriquer donc de toutes pièces le filet de votre choix en faisant une sorte de patchwork. Le mètre linéaire de votre filet doit comporter une assez grande densité de tissu pour vous garantir une résistance et une étanchéité convenable.

Une fois votre pergola terminée vous pouvez la disposer au-dessus d’une terrasse par exemple pour créer une zone d’ombrage, qui peut également vous protéger de la pluie ou même comme un brise-vue.

Toutefois vous n’appliquerez probablement pas de traitement anti rayons UV, votre protection perdra donc de sa couleur et de son éclat dans le temps.


SOYEZ AU COURANT